Tour des Balkans: Bosnie, Monténégro, Albanie, Macédoine, Serbie... (2014)

Accueil      Jusqu'en Bosnie: France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovénie, Croatie   Bosnie: Bihac, Jajce, Travnik   Sarajevo   Mostar et Trebinje   Monténégro: Kotor   Cetinje, Ostrog, Durmitor et Canyon de Tara   Albanie: Shköder et Kruja   Dürres et Berat   Macédoine: Ohrid et Mavrovo   Serbie: Vranjska Banja et Novi Pazar   Canyon de l'Uvac, Zlatibor, Parc de Tara, Barajevo   Belgrade et Novi Sad   Hongrie, Autriche: Podersdorf am See   Slovaquie: Bratislava   Retour: Autriche: Melk et Allemagne: Regensburg

   
         

 

 

 
Le dépaysement et la singularité des territoires traversés • L'Albanie mérite plus de temps
• La richesse de rencontres  
• Les paysages  
  • Des villes fantastiques (Sarajevo, Mostar, Belgrade....)    
  • Des lacs magnifiques pour échapper à la chaleur    
  • Une histoire contemporaine passionnante    
  • Des airs de vacances pour les enfants    

  Voyage improvisé vers les Balkans ("montagne boisée" en turc). 7815 km en fourgon sur les routes de l'ex-Yougoslavie, à travers la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie, la Macédoine et la Serbie. 7815 km au rythme des rencontres et des sourires. 7815 km pendant lesquels les mosquée deviennent monastères et les lacs deviennent mer. 7815 km pour tenter de comprendre les problématiques d'une guerre si proche .

 

Récit d'un périple en liberté au travers de la montagne boisée.

Articles liés: Voyager avec ses enfants    Voyager en fourgon


Jour: 487 km   Total: 487 km

Camion chargé, en route vers l’est. J’écris route vers l’est car nous souhaitons rejoindre la Turquie voire l’Arménie si la température, les finances et la contrainte temporelle nous le permettent.

C’est cependant vers l’ouest que nous nous dirigeons . Plus précisément, la Vendée. Étape incontournable dans la maisonnette familiale. Nous nous éloignons donc de notre but pour quelques jours, mais promis, l’est sera notre chemin les semaines à venir.

L’Allemagne bat le Brésil en demi-finale. Nous comptions dormir en Allemagne le 13 juillet au soir. Le 13 juillet, c’est la finale, l’Allemagne est en finale, nous ne dormirons pas en Allemagne. Nous craignons de ne pas fermer l’œil de la nuit en cas de victoire germanique. L’itinéraire est à revoir…

 


Jour:  482 km    Total: 969 km

Traverser la France d’ouest en est est plutôt inhabituel. Bourges passée, c’est en bord de Loire, à La Charité sur Loire que nous nous posons pour la nuit. L’occasion d’une promenade le long du fleuve sauvage…

   

   

 


Jour: 566 km   Total: 1525 km

Nous traversons les départements 18 ou 58, il faut dire, des départements que je ne connaissais pas.  Dans certains villages, l’exode rural n’est pas un mythe. Les commerçants ont baissé le rideau depuis longtemps, certaines maisons sont à l’abandon, les volets sont clos et les rues désertes.

Nous gagnons la Suisse, et, après avoir roulé toute la journée, nous sortons de l’autoroute en quête d’un parc ou d'un toboggan.

Une heure de pause salvatrice puis nous trouvons une station service sur l’autoroute (seul lieu où il est autorisé de passer la nuit en camping car en dehors des campings en Suisse) pour passer la nuit.

 


Jour:  659 km   Total: 2184 km

06h40. On frappe avec insistance sur la tôle du fourgon. Police, contrôle des passeports.

L’Allemagne est championne du monde de football.

La Suisse est traversée rapidement, puis, afin de gagner l’Allemagne, quelques kilomètres en Autriche doivent être empruntés.  Le GPS nous fait passer à nouveau (cf Slovénie octobre 2013) par cette étroite passerelle interdite aux véhicules dépassant la hauteur de 2,40 m.  Rebelote, c’est en warnings et au milieu de la chaussée que je la franchis, au risque de toucher les montants de l’édifice.

Pause salvatrice au Ammersee.

Sans conteste, les allemands savent faire. Il suffit de repérer au hasard un lac sur une carte, de s’y rendre et le lieu est toujours fantastique. C’est ce que nous avons fait. Un lac allemand est toujours servi avec une promenade agréable, une plage accueillante, une glace et un café.

   

   

Les enfants se sont endormis, nous traversons l’Autriche puis entrons en Slovénie.

Je gare le fourgon au bord du lac de Bled où nous avions dormi en octobre dernier.

Même place, même promenade, même lumière, même lieu formidable.

 


Jour: 317 km    Total:  2501 km

A 9h00 du matin, nous sommes chassés par le gardien du parking qui s’évertue à vouloir me faire payer les 5 euros journaliers que coûte l’emplacement.

Les kilomètres défilent et nous réfléchissons. Financièrement et compte tenu de la distance à parcourir avec les enfants, il nous faut revoir nos plans.  Nous partons donc sud-ouest, nous partons pour les Balkans. La frontière croate est passée. Nous trouvons  un camping à la frontière bosniaque afin de peaufiner notre programme…

Carte en main, notre périple se dessine. Le début tout du moins. Traversée de la Bosnie Herzégovine puis plage quelques jours au Monténégro pour les petits. La suite ? Je n’en sais rien…

 

 

 

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne